31 Juil

Le Fonds Parapluie Rouge accueille un nouveau coordinateur

31 juillet 2020

Cher.e.s membres de la communauté, partenaires et allié.e.s,

Le Comité International de Direction du Fonds Parapluie Rouge (RUF) est heureux d’accueillir Paul-Gilbert Colletaz comme nouveau coordinateur. En tant que défenseur des droits des travailleur.se.s du sexe et des droits humains, Paul-Gilbert est fermement ancré dans le mouvement des droits des travailleur.se.s du sexe depuis de nombreuses années.

Le Fonds parapluie rouge est le premier et le seul fonds mondial guidé par et pour les travailleur.se.s du sexe. Le RUF vise à renforcer et soutenir les mouvements de défense des droits des travailleur.se.s du sexe par des soutiens financiers et non financiers ainsi que par des efforts de plaidoyer et de communication axés sur la création de nouveaux financements pour soutenir les mouvements de défense des droits des travailleur.se.s du sexe.

En tant qu’allié organisationnel de longue date, Paul-Gilbert a précédemment été responsable des programmes pour le Réseau mondial des travailleur.se.s du sexe (NSWP), coordinateur de programmes pour Solidarité Sida et membre de la société civile au Comité International de Direction du Fonds Robert Carr. L’engagement de Paul-Gilbert en faveur de l’auto-représentation et de l’autodétermination a été renforcé grâce à ses expériences professionnelles en tant que défenseur, renforçant la résilience et la solidarité parmi les travailleur.se.s du sexe de différents genres, ethnicités, sexualités, identités, expériences et au-delà des frontières géographiques.

Selon Paul-Gilbert, « le mouvement des droits des travailleur.se.s du sexe a toujours fait ressortir les formes les plus virulentes et passionnées d’engagement parmi tant de gens. Au RUF, je suis impatient de renforcer cet héritage en étant responsable, transparent et redevable dans nos efforts d’octroi de subventions et de collecte de fonds pour une plus grande réalisation de nos droits humains ».

Paul-Gilbert succède à la coordinatrice fondatrice du RUF, Nadia Van Der Linde. Au cours de son mandat, Nadia a travaillé sans relâche pour augmenter le financement des travailleur.se.s du sexe dans le monde. Elle, avec son son équipe, & créé des plateformes pour les travailleur.se.s du sexe afin d’élever leurs droits, elles a permis à des groupes de travailleur.se.s du sexe naissants et non-enregistrés d’accéder à des fonds pour la première fois, elle a partagé l’approche participative et réfléchie de financement du RUF et elle a encouragé d’autres bailleurs de fonds à adopter des modèles similaires, et surtout, elle a toujours gardé les communautés de travailleur.se.s du sexe au centre du travail du RUF.

Bien qu’il y ait eu beaucoup de progrès, les menaces politiques et financières mondiales auxquelles sont confrontées les travailleur.se.s du sexe ne font que s’intensifier et le besoin de plus de financements pour renforcer les organisations et réseaux de travailleur.se.s du sexe ne pourrait être plus urgent. Avec le personnel dévoué du RUF, nous sommes convaincues que Paul-Gilbert renforcera nos programmes et nos efforts de collecte de fonds pour relever les défis actuels. Paul-Gilbert commencera le 3 août à travailler à distance depuis Paris pour le reste de l’année.

Nous vous remercions de votre soutien et espérons que vous vous joindrez à nous pour accueillir chaleureusement Paul-Gilbert dans l’équipe.

Solidairement,

Tara Burns et Kay Thi Win
Co-Présidentes du Comité International de Direction du RUF

.